Une technologie de dernière génération

Le procédé NT sans aimant sans électricité
La nucléogénèse (effet détartrant et antitartre)


Sans traitement NT, les bicarbonates présents dans l'eau filtrée, d'une "taille" inférieure à 1 micron, conduiront après chauffage à la formation majoritaire de calcite (tartre dur).

Avec le procédé NT, les bicarbonates de calcium et de magnésium s'agglomèrent, sous les effets électrostatique et microélectrolytique, pour atteindre une "taille" de 70 à 150 microns. Ces macromolécules molles ainsi formées (aragonite majoritaire), deviennent non adhérentes aux parois et sont entraînées dans le flux d'eau : c'est l'effet antitartre. Vecteur essentiel dans ce processus, l'eau va "redissoudre" en douceur une partie du tartre existant : c'est l'effet détartrant.

Les sulfates de calcium et de magnésium présents dans l'eau avec les bicarbonates sont également traités pour les eaux à forte teneur en sulfates (jusqu'a 1200mg / l).
(brevet Expertima 1999)

L'effet anti-corrosion :

Au contact de l'eau, les métaux ont un potentiel d'oxydo-réduction.
La corrosion se produit au-dessus de - 0,6 V (dans le cas du fer, E° = - 0,44 V)*.
Le Réacteur NT, grâce au zinc (E° = - 0,76 V)* abaisse le potentiel électrique de la surface interne des parois métalliques à - 0,8 V/- 1 V, et neutralise l'oxygène responsable de la corrosion. La rouille se transforme alors en oxyde ferrique protecteur.
( Zn-->Zn++ + 2e- ) au lieu de ( Fe--> Fe++ + 2e- )
1/2 O² + H²O + 2e- --> 2OH-
Ainsi le fer ne perd plus ses électrons.
Le cuivre (E° = + 0,34 V)* est également protégé.
* par rapport à l'électrode de référence à hydrogène

Performances du Réacteur NT garanties 5 ans

Dans les conditions préconisées par Expertima, l'efficacité maximale du procédé NT est notre engagement total.
Nous garantissons notre matériel ainsi que les résultats pendant 5 ans.
La durée de vie est de 8-12 ans, selon le type d'application.
Hors période de garantie, nous accordons des tarifs préférentiels à nos clients.